Accueil » Blog » Charlotte, Fertility Doula à Avignon

Charlotte, Fertility Doula à Avignon

fertility doula charlotte semette

Pour commencer, je suis Charlotte, j’ai 33 ans et je vis à Avignon. J’y vis en couple avec mon mari, Ben qui partage ma vie depuis 16 ans. Nous avons deux garçons, Evan bientôt 7 ans et Pablo, qui a bientôt mois, à l’heure ou j’écris ce premier billet.

C’est la maternité qui m’a amenée à ce nouveau chemin de vie : celui de devenir doula, accompagnante à la naissance.

Être doula, c’est quoi ?

C’est une femme qui accompagne de manière non médicale dans toute la période qui englobe la naissance. C’est un soutien moral, émotionnel et également psychologique qui apporte sérénité et confiance pendant toute cette période.

La doula, accompagne :

  • Les femmes ou des couples en projet d’enfant, ou en difficulté pour concevoir (infertilité, parcours PMA, adoption).
  • Des femmes pendant la grossesse, en complément de son équipe médicale.
  • Des parents pendant l’accouchement à domicile ou en maternité quand c’est possible.
  • Elle est aussi formée pour soutenir et aider le couple lors d’une fausse couche, IMG, IVG, dépression post-partum.
  • Tout l’entourage proche des nouveaux parents en post-partum immédiat, en apportant son aide concrète à domicile (repas, rangement, ménage, soutien à l’allaitement, massage, etc.). Puis ensuite, dans les premiers mois du bébé.

Quel est son rôle ?

  • Être à l’écoute des futurs parents.
  • Transmettre les ressources dont ils ont besoin.
  • Mettre en lien avec d’autres médecins, sage-femme, thérapeutes.
  • Les aider à trouver des solutions.
  • Leur insuffler un sentiment de confiance en eux, d’écoute bienveillante à chaque étape du parcours.

Est-ce que vous aviez déjà entendu parler des doulas, ou accompagnante à la naissance ? 

Je prendrai le temps de vous expliquer mon parcours. J’écrirai mon vécu, de ce qui m’a poussée vers cette voie. Bienvenue dans mon univers ou je vous embarque avec transparence et sincérité. J’espère que ça suscitera votre curiosité, que ça vous fera faire des découvertes. J’espère également que ça aidera, à ma toute petite échelle, a faire connaître ce métier peu connu et non reconnu par l’État.

Merci à ma meilleure amie pour cette photo que j’adore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *